L’index de l’égalité femmes-hommes

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel vise à faire du principe d’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes une « obligation de résultat » pour les employeurs (loi du 5 septembre 2018).

Cet index se compose de quatre grands critères qui évaluent les inégalités entre les femmes et les hommes dans les entreprises : les écarts de rémunération, les écarts d’augmentations individuelles, la part des salariées augmentées au retour de leur congé maternité et la parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Conformément aux obligations de transparence fixées par la loi, les entreprises de moins de 250 salariés doivent publier cette information chaque année au 1er mars à compter de 2020.

Malgré une augmentation de 51 % de notre effectif féminin au poste de conducteur ces 5 dernières années, malgré une égalité de salaire dans la profession de conducteur routier ; certains indicateurs nécessitent un minimum de personnes / catégorie pour être valides. C’est pour cette raison que malgré avoir obtenu un maximum de points sur plusieurs critères,  les résultats obtenus sur un  critère sont trop faibles pour obtenir un résultat global exploitable.

Aussi, au vu de notre effectif 2019,  notre index de l’égalité professionnelle est incalculable,  aucune note ne peut donc nous être attribuée.